L'écrivaillon Grenoubloa

Tous les textes, sauf mention contraire, sont de l'auteur. Tenez moi au courant avant, si vous... enfin bref. Vous avez compris, on m'la fait pas!

dimanche, avril 30, 2006

Les gouts et les couleurs...

J'ai donc appris les résultats du Prix Pépin 2006 dont voici l'adresse ci-dessous:

http://prix-pepin.monsite.wanadoo.fr/

Arg! Double grumpf!
J'avais envoyé 4 nouvelles, de moins de 300 signes chacune, avec une nette préférence pour "Rimes en N", publiée quelque part sur ce blog.

J'ai peur de paraitre aigri et peu objectif, mais je suis déçu et extrêmement étonné par le verdict final. Commencons par les choses qui fachent:

- sur mes 4 nouvelles, 1 seule s'est trouvée finaliste. (et pour laquelle vous pouvez encore voter, car il reste le prix du public à attribuer)

C'est rageant. Le niveau des finalistes est moins élevé que l'année dernière, les nouvelles réutilisent des poncifs connus de la Science-fiction sans utiliser suffisamment les contraintes de taille pour soigner le rythme et la forme. Beaucoup de dites et de redites, des chutes prévisibles ou mal amenées. Les vainqueurs sont plus qu'honorables, mais il manque l'étincelle...
Et les finalistes, globalement, sans saveur.

- et là je rage!!! La seule de mes nouvelles ayant franchi le cap des finalistes était tout simplement... la plus mauvaise des 4!! Un de ces textes qu'on envoie pour remplir, qu'on a écrit en vitesse pour tuer le temps et qu'on sait destiné, au mieux, à l'oubli parmi les centaines d'autres contributions.

C'est donc celle-là "qu'ils" ont retenu. Celle que je me suis forcé à joindre au mail, parce que je la trouvais banale. Qu'ont t-ils donc pensé, les jurés, des 3 autres?
Car si j'accepte parfaitement la défaite, je ne peux comprendre une telle différence entre mes propres critères de qualité et ceux retenus par le comité! Une défaite... très bien! Me voilà donc avec mes textes sous le bras, et ce dernier texte qui me nargue.

Comprenez moi bien: je ne le trouve pas mauvais, je n'ai aucune critique à formuler sur le choix des gagnants... les gouts et les couleurs. Mais ce décalage me parait si énorme, ce gouffre si profond, que je me demande si au fond ce n'est pas moi qui ait mauvais gout. :(

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home